• fr
    • sv
    • en
    • de
    • nb

Les produits lourds comme accessoires medicaux

En Suède, ces accessoires médicaux sont en général gratuits, mais les règles de leur prise en charge varient d’un pays à un autre. En fonction des pays, ils peuvent par exemple être pris en charge par le système de sécurité sociale national, des sociétés d’assurance, des organismes d’aide ou par l’individu lui-même.

 

Le plus souvent c’est votre médecin, ergothérapeute ou kinésithérapeute qui vous prescrit l’accessoire médical, au cas où vous auriez le droit d’une prise en charge. En fonction de votre situation, nous vous recommandons, soit vous-même ou votre prestataire de soins, d’évaluer vos besoins d’accessoires lourds à l’aide de l’outil ci-dessous.

 

Si vous avez des questions pour savoir où obtenir de l’aide dans votre pays, contactez-nous à info@somna.com ou contactez un de nos distributeurs.

A l’attention des prescripteurs et autres professionnels

 

Sensory Integration (SI)

En 1968, D. Jean Ayres a commencé à appeler sa théorie Sensory Integration (SI). La théorie se base sur le fait que nous recevons tout le temps l’information du monde qui nous entoure par nos récepteurs, qui réceptionnent l’information par les sens et les envoient au cerveau. Les récepteurs ressemblent à des messagers. Dans le cerveau, l’information venant des sens est interprétée, traitée et organisée, par le moyen de connexions entre les cellules du cerveau. C’est comme si les messagers se rassemblaient et discutaient ensemble. Les informations viennent de nos sens que nous connaissons tous : l’odorat, le goût, la vue et l’ouïe, mais aussi de trois sens plus fondamentaux mais moins connus : les sens tactile, proprioceptif et vestibulaire.

 

L’interprétation des sensations en provenance des sens se passe différemment d’une personne à une autre. Certaines personnes peuvent percevoir les sensations très fortement, et peuvent par exemple être sensibles aux bruits et entendre des sons que d’autres n’entendent pas. D’autres peuvent percevoir les sensations faiblement, et peuvent par exemple sortir en hiver en t-shirt sans avoir froid.

 

La plupart des personnes ont un filtre qui leur permet de laisser dehors les sensations qui ne donnent pas d’information utile. Elles peuvent par exemple faire abstraction des bruits de fond. D’autres personnes n’ont pas ce genre de filtre, et perçoivent en continu toutes les sensations. Les personnes qui perçoivent et traitent toutes les sensations sont plus fatiguées que celles qui peuvent faire abstraction de certaines sensations.

Les personnes ayant un système qui fonctionne bien n’y pensent pas, mais chez ceux où cela ne fonctionne pas bien, cela peut créer des problèmes. Une grande quantité d’énergie inutile est utilisée pour demander en continu de l’information du corps. Bouger constamment (connecter le sens vestibulaire), mâcher et mordre fort (connecter le sens proprioceptif), etc.

Nos produits lourds compensent et aident ce système par un retour des différents sens fondamentaux. La personne en question n’a alors pas besoin de demander constamment des informations de ses sens, et économise ainsi de l’énergie qui peut être plutôt utilisée pour faire autre chose.

Conseils et outils

Conseils pour le test

  • Journal de sommeil
  • Préconisation de test : jour et nuit
  • Environnement de test : minimiser les sensations venant de la lumière, du bruit et des mouvements dans la pièce
  • La personne doit s'allonger comme elle en a l’habitude, sur le côté ou sur le dos ou le ventre
  • Commencer par mettre la couette à partir du bas, sur les pieds puis remonter
  • Tester les deux côtés de la couette, commencer par le côté rembourré contre le corps
  • Certaines personnes ont besoin de doser l’utilisation petit à petit et d'autres peuvent dormir toute la nuit dès le début. Cela peut prendre jusqu'à 2 semaines avant de s’habituer aux effets positifs de la couette.
  • En général, il faut appliquer le principe selon lequel plus les troubles sont importants, plus lourde doit être la couette, mais la taille du corps ne joue pas de rôle lors du choix du poids.

Outils